Julian CASABLANCAS – 11th Dimension (2009)

Avant le changement de cap donné cette année par Tyranny, crade et furieux, Casablancas était cette rock star de l’époque Guitar Hero, bellâtre CBGB ascendant H&M, épigone des Ramones avec les fringues de circonstance et des diodes bleues rouges vertes sur les manches des guitares. Trop propret, pas assez terroriste. Dont acte ?

Non, car Casablancas est doté, que ce soit avec les Strokes ou en solo, d’une faculté déconcertante à dégainer de son carquois des chansons flèches radio-friendly qui vont droit dans le mille. C’est ce don qui fait que, au-delà des critiques parfois sévères sur leur branchitude rock, The Strokes est un groupe indispensable des années 2000. Et que Phrazes for the Young, première sortie de Casablancas tout seul, est un super album.

« 11th Dimension » ne déroge aucunement à la règle. C’est un tube pop aux synthés lumineux, des néons fluos qui zigzaguent au-dessus de votre tête. A croire que Casablancas détient dans sa poche arrière une formule magique pour créer des chansons pop-rock irrésistibles, des singles séduisants qui vous promettent la lune et l’apportent brillante comme un soleil sur une plage estivale.

Alors, oui, la musique Converse, un poil trop approuvée et policée par la Fashion Polizei, c’est exact, et on pourra le lui reprocher mais, au final, on se fout que le Casablancas soit à la mode ou pas. Le dialogue ici irrigue d’allégresse. Vous voilà out of the blue avec ce four minutes boyfriend dans la onzième dimension. Ce n’est pas encore Noël mais ça y ressemblerait presque.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s