David Bowie à Soul Train

A une époque (le milieu des années 70) où la césure entre musiques noires et musiques blanches était aussi marquée que la distribution des pièces sur un échiquier, voir David Bowie dans Soul Train, l’émission US reine de la soul et de la funk, revêtait des allures d’évènement symbolique conséquent.

Et ça, David Bowie le sait. En ce début d’année 1975, il vient de sortir Young Americans, dont le single « Fame » coécrit avec John Lennon est numéro un aussi bien en Angleterre qu’aux Etats-Unis. Après la période glam-martienne surmaquillée de Ziggy Stardust/Aladdin Sane et avant la trilogie berlinoise, Bowie livre une funk visage pâle, davantage rigide que celle d’un George Clinton, mais qui le rend légitime à figurer dans Soul Train (on n’en aurait pas dit autant avec « Life on Mars ? »).

Au top artistiquement (les seventies sont sa décennie), Bowie traverse des affres pas très jojos dans sa trajectoire extra-artistique. Pâle et émacié comme un rescapé de Dachau, les narines tapissées de coke, rongé par la paranoïa et la névrose[1], le presque Thin White Duke n’a pas exactement le pedigree d’une égérie de la santé publique. Plutôt celui d’un scary monster tel qu’il les chantera en 1980.

En plus de cela, pétrifié par le trac, Bowie s’est enfilé quelques doses d’alcool pour dissiper la tension. Suffisant pour être un peu atteint, ce qui rend sa synchronisation labiale hésitante sur le play-back de « Fame ». Mais pas assez pour anéantir l’allure fière de Bowie, pas assez pour gâcher ce moment.

_____________________

[1] Quand tu en es au stade où, en pleine crise de panique, tu appelles ton ex pour lui dire que tu es kidnappé par des sorcières qui veulent te voler ton sperme pour s’auto-inséminer, c’est que tu as fait péter les critères d’admissibilité en HP.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s