FUMER TUE – Violence (2014)

Le catéchisme hygiéniste vous l’a, je pense, assez seriné : fumer tue. On pourrait répliquer que c’est le principe même de l’existence et que, de toute façon, les prout-prout carbonés des méga-scarabées à moteur finiront malgré tout par nous transformer les poumons en quatre fois quatre voies, les cigarettes se contentant juste d’installer un péage (coûteux, le péage, n’est-ce pas les clopeurs ?), mais ce n’est pas le propos.

Tous ces prolégomènes pour aboutir à la constatation suivante : Fumer Tue n’est plus seulement une antienne casse-couilles, c’est aussi le nom qu’a élu un groupe pop-garage strasbourgeois pour faire un tabac[1]. Ou presque. Car si le son de la bête n’est pas encore numéro un dans le cœur des buralistes (et si leur sort n’est sans doute pas celui-là), leur musique les figure en gamins dansant au-dessus d’un caisson de TNT, jouant avec leurs mèches allumées. Et c’est drôlement bien.

Morceau pop-rock effronté de gavroches acidulés, de sales gosses cools sans filtre, « Violence » badine avec son intitulé frontal. Le chaos expliqué aux lolipunks, avec une alternance voix masculine/chœur féminin qui sonne très rock alternatif des nineties. Une exubérance de série B assemblant caverne et boîte à malice, balancée l’air de Rhin, les pensées voguant vers Tarantino, Crystal Castles, le « The Hearse » de Wampire et le « Primary » de The Cure . Niveau name-dropping-qui-fait-classe, on fait pire.

Campé dans la cité du Parlement Européen, Fumer Tue n’a heureusement rien pris des gabegies de ce dernier. Comme l’atteste ce morceau enthousiaste et prometteur, ils se partagent avec un pied dans le frenchy but chic et un autre dans la deutsche qualität (et ses clopes à moitié prix), colosse de Rhodes miniature envoyant du son à faire fumer les amplis. Et comme il n’y a pas de fumée sans feu, ça sera toujours ça d’économisé en briquets. Et de gagné vers la flamboyance.

Fumer tue ? Better to burn than to fade away. Ne faisons pas gaffe, continuons à blaguer et à vrombir.

__________________

[1] Attention, l’atelier jeux de mots est ouvert !
Publicités

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s