Rep à ça, Aphex Twin

Internet n’aime pas trop qu’on le chatouille, et quand c’est le cas, il réagit. Exemple.

Aphex Twin, zicos tellement respecté (à juste titre) par une frange de nerds hardcore que ceux-ci ont réussi dernièrement à déterrer un album que le gusse avait publié sous le manteau en 1994 et à le dupliquer à partir d’une copie originale rachetée grâce à un crowdfunding, bref, Aphex Twin donc, qui n’a pas publié d’album depuis Drukqs en 2001, a montré le bout d’une oreille. A sa manière ; à la manière aussi de ce qu’avait fait l’an passé Daft Punk, Boards of Canada ou Arcade Fire.

L’opération de street marketing évènementiel, pour annoncer le retour aux affaires de Richard D. James (nouvel album, Syro, à paraître avant la fin de l’année) s’est matérialisée sous la forme d’un dirigeable vert, estampillé du logo d’Aphex Twin, qui a plané le 16 août dernier au-dessus de Londres. A cela, il faut ajouter quelques graffs dudit logo repérés à Londres et New-York.

Devant l’effervescence (relative) créée par cette apparition, des petits plaisantins ont saisi la balle au bond, en allant trouver des signaux publicitaires d’Aphex Twin jusque dans leur assiette. Ou quand les internautes refont la com’ à leur sauce.

https://twitter.com/downliners_sekt/status/500991383847862272

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s