Frank BLACK – Los Angeles (1993)

1992. Black Francis (de son vrai nom Charles Michael Kittridge Thompson IV), le père dodu du rock alternatif, à l’ego encore plus gros que le ventre, décide unilatéralement que Pixies, pfiou, c’est fini.

« Et après ça, on fait quoi ? », ont dû se dire Black Francis et Kim Deal, les deux fortes têtes du groupe désormais dissous. Bah, on fait comme les Beatles post-séparation : on continue la bataille, sans attendre, mais chacun de son côté. Kim Deal réactive ses Breeders et obtient le carton « Cannonball ». Black Francis, lui, change de nom ; sous l’appellation Frank Black (son nouveau pseudo et le titre de l’album), il envoie en 1993 une torpille pop-rock, une vraie. Une collection de chansons mordantes, incisives, inventives, toutes en guitares agressives et en trouvailles d’orientations.

C’est moins léger que Pixies, plus heavy, plus massif. Mais c’est du même génial calibre que les lutins de Boston. Exemple probant avec « Los Angeles », qui ouvre cet album.

Les guitares sont incroyables, explosives, puissantes, irrésistibles. L’adoucissement mélodique de la seconde moitié de la chanson est renversant. Les ruptures sont brutes, divisant la chanson pour agrandir l’espace. Car après l’intro de vieux briscard au coin du feu, le punk-rock acharné qui lui succède et édifie des murs du son, la folk flottante achevant le morceau expédie ce château dans les astres.

Energie, force, douceur, mélodie, conviction, invention : difficile de trouver quelque chose à redire à cette chanson. Si bien qu’elle plane haut au-dessus de la palanquée de chansons consacrée à la Cité des Anges (et il y en a un sacré paquet) ; sinon au-dessus de Los Angeles elle-même.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s