DE LA JOLIE MUSIQUE – Le Départ en Vacances (2013)

De La Jolie Musique est le projet du multi-instrumentiste Erwann Corré (plus toute sa troupe) ; leur premier album est sorti l’an dernier et, s’il ne sera sans doute jamais sous les sunlights des tropiques, leur Mémoire Tropicale a mille fois plus de vision que Gilbert Montagné.

Le compliment ne reflète qu’imparfaitement l’agrément de ce disque ; en même temps, tout est déjà indiqué dans le nom du groupe, c’est de la jolie musique. Qu’ajouter de plus ? Qu’il présente sur son artwork un éléphanteau miniature fuyant vers un ciel incendié comme une mare de lave adoucie au jus d’orange frais ?

De la fraîcheur et de la pulpe, voilà les nutriments qu’apporte ce Tellier en moins faiseur (ou ce Beck en plus sensible, au choix) avec sa pop française à tiroirs, petits brillants îliens pleins d’une poésie guillerette, maligne et d’une légèreté douce-amère plus cabossée qu’il n’y paraît.

Le soleil vient de se coucher, c’était une belle journée, avec l’ami Corré. Et demain sera aussi ensoleillé et sans nuage. Les crépuscules appellent les aurores. Nul doute que De La Jolie Musique en profitera pour se frayer une place dans nos mémoires d’éléphants, qu’ils soient orange, blancs ou rose. C’est tout le bien que je peux leur souhaiter, et à vous aussi.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s