GO-KART MOZART – White Stilettos in the Sand (2012)

GO-KART MOZART – White Stilettos in the Sand (2012)

Lawrence Hayward, alias Lawrence tout court, est un crevard, un loser. Que ce soit avec Felt, avec Denim ou avec Go-Kart Mozart, son intransigeance et ses rêves pop[1] se sont fracassés sur le mur de l’incompréhension et de l’insuccès. Pour lui, pas de gloire tardive comme Jarvis Cocker (son jumeau spirituel, celui qui a réussi), ni de reconnaissance indé comme Dan Treacy ; juste un tricard qui continue d’y croire parce qu’il ne sait faire que ça.

Fauché comme le blé qu’il ne ramasse pas, ce n’est pas pour autant que l’inspiration de Lawrence faiblit. Ni son ambition. Arpentant les ruelles, hot-dog dégoulinant de sauce dans sa main, il rêve encore d’être la nouvelle idole pop, en vain bien sûr.

A force de manger des raviolis froids à même la boîte, Lawrence n’en a plus rien à cirer du mauvais goût. Voyez « White Stilettos in the Sand » : boîte à rythme cheap jusqu’à la moelle, synthés impossibles, claps ringards, chœurs à lisière du ridicule, ça ne peut pas passer, ce n’est pas possible. Mais son phrasé punkoïde à la Johnny Rotten, sa sincérité sauvage et son talent jusqu’au-boutiste font barrage, accrochent, séduisent. Lawrence y met tellement de conviction et d’enthousiasme qu’il emporte la mise avec cette disco-pop vive, aussi maladroite qu’entraînante.

___________________

[1] Le projet central de Lawrence avec Felt, à sa création, était de sortir dix albums et dix singles en dix ans. Felt se dissoudra en décembre 1989, volontairement ; Lawrence ne voulait pas qu’un seul orteil de Felt appartienne aux années 90.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s