LA FEMME – Packshot (2013)

Vous pensiez en avoir fini avec les prods Born Bad Records ? Erreur, mes amis. Après Alex Rossi avant-hier et Dorian Pimpernel hier, c’est au tour de La Femme d’être mis en avant par ici.

La Femme. Nom évocateur. Ils sont Biarrots, un peu cons, un peu talentueux, un peu je-m’en-foutistes. Et clairement influencé par l’esthétique début 80s (Télex, Taxi Girl, etc.) dans leur potion surf/new-wave. Surf, new wave, c’est toujours une histoire de vagues sur laquelle ils planchent, en espérant ne pas prendre le bouillon.

Une amie les a vu en concert avant qu’ils ne percent au grand jour ; elle n’en a pas gardé un souvenir reluisant, les trouvant mauvais. Pourtant, leur premier LP Psycho Tropical Berlin, Bauhaus synthétique et rococo, est franchement bien foutu ; plusieurs chansons ont un goût de revenez-y.

« Packshot » est l’une d’entre elles. Une course-poursuite trouble et léchée, d’une application sexy. Des ombres violettes qui filent dans la nuit propice entre deux nappes de fumée.

Ils osent, tentent des trucs, disent fort qu’ils sont jeunes et qu’ils sont fiers. Débridés, contre le morne (la norme ?). On ne peut qu’adhérer à de telles intentions ; artistiquement, on verra si le vent continuera à les porter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s