Bob MARLEY – Could You Be Loved (1980)

Il est l’une des figures pop les plus connues, bien au-delà de la musique ; un symbole de la contestation tiers-mondiste, du pacifisme et de la défonce herbeuse, quelque chose comme un Gue Chevara avec des dreadlocks. Cependant, ne nous voilons pas la face : derrière le mythe qu’il a créé, mythe que l’industrie (qui préfère les rebelles plus grands morts que vivants) veille consciencieusement depuis à entretenir, il était ascèse, macho, homophobe, polygame, mort à Miami et même, ô sacrilège, fan de foot ( 😉 ). Et le reggae est surtout devenu une musique au kilomètre pour ados enfumés aux poses rebelles de carton-pâte.

Mais qu’importe. En 1980 sort « Could You Be Loved », un morceau étonnamment rapide pour un titre reggae. Plutôt inspiré par le disco, il veut rassembler les « reggae » et les « rockers », les straight et les révoltés. Un volonté d’universalité qui poussera ce morceau jusque dans les tops 10 des charts un peu partout en Europe, y compris en France.

Un an plus tard, le 11 mai 1981*, le plus incongru supporter du FC Nantes mourrait d’un cancer généralisé. Marley mort, Curtis mort, l’hédonisme cynique et mercantile des eighties peut débarquer.

________________

* La faute à Mitterrand ? ^^

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s