TTC – Travailler (DJ ORGASMIC Mix) (2008)

Le 1er mai, c’était hier ; il est temps de s’y remettre. Et avec un petit TTC dans les esgourdes, c’est plus facile. Surtout quand des naïades en maillots de bain bariolés viennent égayer les bureaux (sans trop qu’on sache la raison de leur présence) …

Bande de trublions mêlant hip-hop et bidouilles électro fluokid, se fichant de la street cred comme de leur première manette de N64, avec à sa tête un sosie de Buu à la voix et au pseudo étranges (Teki Latex), TTC, c’est l’histoire d’un groupe qui s’est bien fait piller, Yelle et OrelSan (en solo ou avec Casseurs Flowters) au premier chef. Et d’un groupe qui est resté confiné à un semi-underground, à l’instar de tous ces groupes dits de rap alternatif* cherchant à casser les codes rigidifiés du rap français (La Caution, Les Svinkels, Le Klub des 7, Grems, Gravité Zéro, James Delleck, etc.), hormis quelques exceptions (Stupeflip, Klub des Loosers) qui ont heureusement réussi à fissurer ce plafond.

Rendons donc à TTC ce qui leur est dû, toutes taxes comprises.

PS : Et si vous trouvez que cette sentence conclusive est trop abrupte, sachez que j’aime bien travailler, mais ça dépend des jours … et là je suis pas vraiment dans une focalisation boulot (du moins pas pour le blog).

_______________________

* Dont le film Un jour peut-être – Une autre histoire du rap français dresse le portrait et raconte les péripéties ; j’aimerais bien voir ce film, mais je n’en ai pas encore eu l’occasion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s