THE DOORS – Break on Through (to the Other Side) (1967)

Premier album, première piste, boum, un morceau énorme. Publié le 1er janvier 1967 (trois jours avant la sortie de The Doors, premier opus du groupe homonyme), The Doors pose la première pierre de sa carrière météoritique (six albums en quatre ans avec Morrison*).

Tout est déjà là, contenu dans ce psyché-blues d’à peine deux minutes et demie : la basse épaisse, l’orgue reconnaissable entre mille de Ray Manzarek, le présence charismatique de Jim Morrison, la mystique narco-chamanique.

On notera la censure sur les paroles « She gets (high) » ; laisser le mot « high » aurait induit un peu trop explicitement aux yeux des autorités un brin conservatrices la prise de drogue. Rappelons d’ailleurs que le nom de The Doors provient du bouquin The Doors of Perception d’Aldous Huxley, dont une partie relate les expériences sous psychotropes (mescaline) de l’auteur du Meilleur des Mondes.

En 67, flower power et été de l’amour dans l’air, le meilleur des mondes restait à construire, sans cynisme ni dystopie. Paix, amour, musique et LSD ; il suffirait juste de passer de l’autre côté ? Hélas, ce ne sera pas si simple. La déconvenue guette. Mais en 67, on ne le savait pas encore. Le rêve était vivant, et Morrison aussi ; they get high.

___________________

* Après la mort de Jim Morrison, The Doors (qui tentera de recruter Iggy Pop, puis Paul McCartney) publiera deux autres albums, Other Voices (1971) et Full Circles (1972), avant de se séparer, puis de revenir en 1978 pour faire la musique de l’album-hommage à Morrison, An American Prayer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s