PRIMAL SCREAM – Keep Your Dreams (2000)

Quand tous les combats auront été menés, qu’ils auront tous été perdus, quand Calypso aux boucles dorées se sera évanouie, quand la désolation sera le seul paysage, quand la désillusion collera à notre peau comme un suaire maudit, il faudra croire en nos rêves. Encore, toujours. Le seul fanal auquel s’accrocher dans la dépression post-apocalyptique, sur les cendres encore fumantes d’un monde anéanti.

Se bercer d’illusions … Le vrai est un moment du faux ; le faux est un moment du vrai. Le faux et le vrai entremêlés : la réalité. S’accrocher à deux ou trois croches et demain la vie sera plus douce. Je te le promets ; en attendant, apaise-toi et ferme les yeux, doucement. Et forge tes rêves à l’abri de la dystopie, des cauchemars xtrmntrs, des Argus fascisants, de la dromosphère.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s