NIWOUINWOUIN – Grippe (2008)

NIWOUINWOUIN – Grippe (2008)

Ni ouin-ouin, ni pleurnicherie à l’ordre du jour sur ce morceau dévastateur. Mortel. Cette grippe n’est pourtant pas espagnole, elle est labellisée made in France*, Montebourg & Benjamin Carle seal of approval. Sauf que, lorsque l’underground veut prouver qu’il n’est pas dans un état végétatif, il satellise les mécréants jusqu’à Mercure (ô chrome) en faisant monter la température sur le front (de bataille).

Remboursement de la sécurité sociale ? Escomptez plutôt que l’insécurité asociale vous fasse payer vos reniements ; n’espérez pas le secours des superhéros, ils sont tombés**, emportés par la déferlante technoïde de ce Super-Dupont rave et speed. Un morceau ravageur, la bande-son de la pandémie à venir.

_______________

* De Nantes exactement mais exilé chez les Grands-Bretons, Niwouinwouin (Nicolas Jullien de son vrai blaze) étant installé à Londres. Et publié sur le net-label français Ego Twister.

 ** The Fall of The Supers, annonce l’album (téléchargeable gratuitement), qui présente Niwouinwouin attifé, avec sa cagoule, façon King Ju de Stupeflip.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s