Sinéad déchire

Miley Cyrus et toutes ses rivales auront beau sexer autant qu’elles veulent, elle ne créeront jamais un scandale aussi énorme que Sinéad O’Connor.

3 octobre 1992 : en direct sur le plateau de l’émission musicale et humoristique Saturday Night Live, la chanteuse irlandaise* chante « War » de Bob Marley, a cappella. Plus la chanson progresse et plus le chant se fait militant ; la colère monte. Elle modifie les paroles pour la dédier aux enfants victimes d’abus sexuels (dont elle fut aussi victime).

Au moment où elle prononce le dernier mot de la chanson (« evil »), Sinéad O’Connor brandit  une photo du Pape d’alors (Jean-Paul II) et la déchire, méthodiquement, accompagnant son geste d’une consigne lapidaire : « Fight your real enemy ! ».

Silence de mort. Ambiance glacée par l’onde de choc de cette attaque frontale. Le calme avant la tempête.

16 octobre 1992 : Sinéad O’Connor est invité à chanter lors d’un concert au Madison Square Garden célébrant les trente ans de carrière de Bob Dylan. Problème : au moment où elle monte sur scène, une bronca terrible s’abat, sans discontinuer. Elle ne peut pas commencer sa prestation prévue. Alors, sa réaction est belle, digne : devant ce parterre ignoble, elle chante « War » a cappella, comme au SNL. « I’ve got to say war ». Elle arrache ses oreillettes ; ce n’est plus du chant, c’est de la rage, de la rage pure. Avant de s’effondrer en pleurs.

Après cette provocation d’octobre 1992, aussi courageuse (et louable) que suicidaire, qui visait à dénoncer les actes pédophiles perpétrés dans l’Eglise (et couverts par elle), la carrière de Sinéad O’Connor ne fera que décliner, vertigineusement. L’Amérique puritaine a salement amoché Sinéad O’Connor ; aujourd’hui, après deux tentatives de suicide et pas mal d’autres conneries, elle fait presque peine à voir.

____________________

* L’Irlande est un pays très majoritairement catholique (plus de 85% de la population), une proportion dans la prégnance a eu et a encore une influence considérable sur l’évolution des mœurs sociales : le divorce n’y a été légalisé qu’en 1995 et l’avortement y est toujours interdit (sauf en cas de danger pour la mère, exception seulement instaurée en … 2013 !).

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s