DISCLOSURE – White Noise (2013)

Pour les deux révélations UK 2013, Disclosure ou AlunaGeorge, house ou R&B, la cible est la même : l’iPod de ta petite sœur de quatorze ans. Et au-delà ; les branchés vespéraux. Leurs albums, Settle et Body Music, tous deux sortis l’an dernier, sont des chapelets de tubes enjôleurs, irrésistibles* morceau par morceau (celui-là, oh et cette track aussi, et celle-ci vous m’en direz des nouvelles et ainsi de suite …), mais un chouia crevants sur la longueur.

Alors, si sur un titre on additionne le meilleur des deux, la voix affriolante d’Aluna Francis (moitié du duo AlunaGeorge) et l’efficacité house démente des frères Lawrence, on obtient DAT BOMB. Jouissive, dansante à souhait, exubérante. Qui me donne l’envie de me trémousser** et de chanter en anglais-yaourt avec une voix de fausset presque féminine. De faire mon allumeuse, quoi.

__________________

* Avec toutefois une réserve supplémentaire sur l’album d’AlunaGeorge, dans lesquels certains titres sont vraiment trop étiquetés girly pour je puisse les apprécier.

** Et quand on sait que je suis aussi piètre danseur qu’un paraplégique dans le coma, ça donne une idée des pouvoirs magiques de cette chanson.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s