BABYLON ZOO – Spaceman (1995)

« Spaceman », c’est toute une époque. Tu es gamin(e), tu joues aux Pogs à la récré et, en faisant goûter au retour de l’école, « Spaceman » passe sur Europe 2 entre « Wonderwall » d’Oasis et Foo Fighters. Même ceux qui ne sont pas né(e)s en 1988 mais un peu après (c’est mon cas ; 1993 rpz hahaha !) peuvent comprendre de quoi je parle.

Ce morceau n’est pas mauvais, mais putain, qu’est-ce qu’il a pris cher niveau vieillissement. Toute cette mixture rock alterstream* zébrées d’effets d’électroniques caricaturaux sonne tellement datée (un peu comme la série X-Files) ; c’en est presque un document d’archives sur comment certains imaginaient, dans le cœur des années 90, la musique du troisième millénaire. Prédiction kitsch ratée, aussi à côté de la plaque que celle de Paco Rabanne. Remarquez, s’il n’y a pas eu de bug de l’an 2000, peut-être est-ce parce que Babylon Zoo a servi de paratonnerre (ils se sont scindés cette année-là) ? La question est posée.

___________________

* En gros, du gros rock qui se veut alternatif mais qui marche tellement dans les clous, le son et les codes de l’industrie qu’on ne peut pas vraiment le qualifier d’alternatif. C’est valable pour pas mal de groupes de rock des années 90 : Noir Désir était alterstream, Oasis aussi. A l’heure actuelle, les représentants de l’alterstream, c’est Shaka Ponk. Ah, juste une dernière chose, le terme alterstream, c’est moi qui vient de le sortir de mon cerveau fécond (qui fait le con, plutôt) et je le conçois comme une acception bourrine d’overground.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s