SPARKS – The Number One Song on Heaven (1979)

A la fin des 70’s,  enthousiasmé par le travail de production de Giorgio Moroder sur « I Feel Love » de Donna Summer (sorti en 1977), Sparks confie ses nouveaux titres aux mains du moustachu italo-allemand. Ce qui donne deux albums vraiment bien : N°1 in Heaven en 1979 et Terminal Jive en 1980 (un album qui, pour l’anecdote, ne sortira aux Etats-Unis qu’en novembre … 1998).

Titre conclusif du premier d’entre eux, « The Number One Song on Heaven » est un petit bijou disco-pop qui commence doucement dans des chœurs angéliques tout à leurs vocalises extasiées et une rythmique accompagnant le morceau plus que ne lui impulsant la marche à suivre. Nous sommes devant la grand-porte du Paradis, saint Pierre le vigile contrôle les entrées.

Au bout de trois minutes de morceau, la rythmique se tait, trente secondes. Rupture, quelques coups sur les toms et entrée dans la seconde partie du morceau. La rythmique redémarre, différente, galopante, tournoyant à la vitesse d’une lumière ricochant sur une boule à facette. Les voix de fausset des frères Mael se font plus accrocheuses. Bienvenue dans la discothèque céleste ; on écoute la chanson numéro un et ici, elle a le bon goût d’être délectable. L’éternité est devant nous, on va en profiter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s