PORCUPINE TREE – Anesthetize (2007)

C’est un long format, comme dirait Zégut. Plus de dix-sept minutes où le groupe de Steven Wilson (conçu à l’origine comme un projet humoristique de fan faisant un hommage irrévérencieux aux dinosaures prog-rock des 70’s) livre, avec le concours d’Alex Lifeson de Rush, une structure en trois mouvements où se coudoient l’accalmie et l’électricité, la mélancolie et la colère, l’harmonique et le hargneux.

Trois séquences donc : une longue intro en mid-tempo aux toms massifs avant un premier solo de guitare qui nous amène au sas prog-planant de transition ; le climax du morceau, riffs violents et monolithiques, du metal progressif de très haut vol ; les cinq dernières minutes (chères à Raymond Souplex) plus calmes, tamisées, cymbales et voix en échos pour redescendre doucement dans une torpeur délicieuse et, malgré tout, empreinte d’anéantissement après le sommet de virulence qui n’a rien résolu à la déshérence rageuse du narrateur.

Seul petit problème dans cette composition metal-prog aussi complète qu’une galette bretonne, le point de vue narratif des paroles. Celle d’un gamin de dix ans dressant un descriptif peu amène de la société moderne, une focalisation enfantine biaisée puisque transpercée régulièrement par des inquiétudes et des préoccupations adultes, ce qui donne à son propos une sur-maturité compte tenu de son âge. Mais la force du morceau se trouvant moins dans les textes que dans la musique de Steven Wilson, cela importe peu.

D’ailleurs, vous pouvez avantageusement remplacer The Wall par cette seule chanson : ça dénonce peu ou prou la même chose et musicalement vous y gagnez sensiblement au change*.

_____________________

* En dépit de titres forts (« The Happiest Days of Your Life »/« Another Brick in the Wall Pt. 2 », « Hey You », « Run Like Hell », « Confortably Numb » et « The Trial » ), il y a dans The Wall beaucoup de remplissage, ce qui en fait à mon sens un des albums les plus surévalués de l’histoire du rock. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s