France Enterre

Passé un certain degré de succès, une œuvre n’appartient plus totalement à celui qui l’a créée. « Get Lucky », tube énorme qui a eu le temps de faire 214 fois le tour de la Terre, de se satelliser jusqu’à Bételgeuse et de revenir avant que le nouvel album de David Bowie ne mette ses ch-ch-ch-ch-chaussures, a eu droit à pas mal d’avilissements ; on ne les dénombrera pas ici, d’une parce que j’ai préféré les enfermer à quadruple tour dans les oubliettes du pays de Maldoror dont j’ai fait fondre la clef, de deux parce que j’ai pas vraiment envie d’être pré-retraité au moment de finir d’écrire cet article.

Bref, France Inter s’est dit que « tiens, si nous aussi on venait polluer cette chanson avec une version complètement inutile et qui chierait à la gueule de l’originale tout en prétendant lui rendre hommage ». Parce que non, quand on aime une chanson, on n’en fait pas une reprise aussi fausse, estampillée « idée de Jean-Luc du comité d’entreprise », pantalonnade en interne qui aurait dû rester internée. Je l’ai écouté deux fois : mes tympans sont à deux doigts de demander l’asile politique. Daft Punk, France Inter : écoutez la différence …

Avec une pensée pour tous ceux qu’on oblige à faire des lipdubs d’entreprise style Décathlon de Marcq-en-Barœul, faussement enjoués, vraiment ridicules, fournisseurs officiels de honte pour des années et des années. Bon, là, visiblement, à France Inter, ils étaient consentants. Aucune excuse donc.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s