ABBA, le ridicule cynique

Quand on dit Suède à quelqu’un, n’importe qui dans la rue, plusieurs noms vont revenir invariablement en retour : Ikea, blondes, Zlatan, Bjorn Borg et ABBA.

ABBA, sa disco-pop kitsch à la production gonflée (et gonflante), son succès mondial et sa looks extravagants difficiles à assumer avec le recul. Paillettes, platform shoes de quinze bons centimètres, surcharge de couleurs fluo, épaulettes, motifs, formes, matières : tout est improbable, importable, insupportable.

ABBA-early-costumes

Des vêtements sobres selon Abba

Sauf que, on l’a appris récemment de la bouche même du groupe, il y avait une raison particulière à cette bigarrure kitsch, à ce ridicule stylistique. Et elle n’est pas très reluisante. Si ABBA se fringuait ainsi, ce n’était pas par goût esthétique (encore heureux, me direz-vous), c’était pour truander le fisc suédois grâce à une niche fiscale insolite.

Car, à l’époque (les années 70), la législation suédoise permettait de déduire de ses impôts l’achat de vêtements spécifiques à des fins professionnelles, à la condition obligatoire que ces tenues ne puissent être portées au quotidien. Pour obtenir ces réductions de taxes, les membres d’ABBA ont donc consenti à porter ces accoutrements carnavalesques impossibles à arborer dans la vie courante : et vas-y que je remets un surplus de dorure, et vas-y que je porte des shorts avec des gros cœurs sur les fesses, et allons-y pour l’orgie de chamarrure à en faire exposer les rétines des seventies, pourtant tolérantes en la matière (c’est la décennie du glam-rock et de la disco) .

Ceci dit, à l’image des Rolling Stones ou de U2 (autres magouilleurs d’impôts), il n’y a pas désormais à s’inquiéter pour eux financièrement, leurs droits d’auteurs conséquents leur permettent de vivre sans trop s’en faire. En 1999, ils se sont permis de décliner la somme d’un MILLIARD de dollars pour qu’ils se reforment. Oui, un milliard ; et ouf, ils ont refusé. Mais il reste toujours Mamma Mia, les tribute bands d’Abba ou The Asteroids Galaxy Tour pour nous casser les pieds.

_________________

Merci à Andrea pour l’info 😉

Publicités

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s