Amy WINEHOUSE – Back to Black (2006)

Avant de passer d’égérie soul à viande soûle, puis de clamser à l’âge de Janis Joplin, laissant la place libre à Lana del Rey sur le créneau soul néo-fifties blanche (en moins écorchée, plus suave et langoureuse), Amy Winehouse avait chanté, de sa voix qui « déchire le ventre » (dixit Coralie Trinh-Thi), des classiques instantanés directement entrés dans la bande-son collective des années 2000.

Ce « Back to Black » en est un, sortie sur son deuxième album, Back to Black, celui de sa révélation mais aussi le dernier album sorti de son vivant (elle mourra cinq ans plus tard) au cours de sa carrière (et de sa vie) météorique.

Publicités

2 commentaires

    • C’est un peu le «  » » »concept » » » » (oui, avec plein de guillemets ^^) des « Je prendrai bien un morceau … » : des billets assez courts qui sont moins là pour eux-mêmes que pour mettre en valeur (avec une jolie tournure, des anecdotes, des sensations d’écoute, etc.) les morceaux publiés, qui ne sont que des titres que j’affectionne particulièrement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s